L’alimentation selon les principes de la Naturopathie

L’alimentation et la naturopathie, je vous en dis plus …

L’idée de départ consiste à dire que notre alimentation, aussi diversifiée qu’elle puisse être, est indissociable de notre digestion.

Une digestion difficile, trop lente ou trop rapide, entrainera des gênes et des carences alimentaires. Si la digestion se passe mal : mastication bâclée, repas trop gras, trop lourd ou trop acide, digestion gênante (ballonnements et autres phénomènes gazeux des plus agréables), l’assimilation des vitamines, des minéraux, des protéines et de toutes les bonnes choses que vous avez mis dans votre assiette sera imparfaite. De cette mauvaise assimilation viendront des carences nutritionnelles.

Comment savoir si vous avez une « mauvaise digestion » ?

Les symptômes sont universels: fatigue après le repas (d’après les naturopathes l’homme n’est pas fait pour être fatigué et mou après le repas, mais au contraire, vibrant d’énergie !), avoir des troubles digestifs, des acidités, des gênes du type ballonnements, flatulences, constipation.. Bref, tout ce qui peut vous mettre mal à l’aise après un repas est un signe de mauvaise digestion et donc de mauvaise association alimentaire.

Maintenant, passons au concept d’association alimentaire. Chaque aliment correspond à une grande catégorie d’aliments. Ce que les naturopathes ont étudié et expliqué c’est que chaque catégorie d’aliments a :

– une durée de digestion différente (allant de dizaines de minutes à plusieurs heures)
– un degré d’acidité différent pour chaque digestion
– un lieu de digestion différent (l’estomac, l’intestin, etc)

Prenons l’exemple de la catégorie « Fruits ». Les fruits sont des aliments qui se digèrent très rapidement (en quelques minutes) car ils passent par l’estomac sans y rester et sont digérés dans l’intestin grêle.

Le système digestif

Mais, si vous mangez vos fruits à la fin du repas, comme la plupart des gens sont habitués à le faire, cela va troubler la digestion du fruit.

Les aliments pris pendant le repas (légumes, céréales ou autres) sont quand à eux digérés dans un premier temps dans l’estomac. Si vous mangez un fruit derrière, le fruit va rester bloqué plusieurs heures dans l’estomac en attendant que le reste du bol alimentaire continue sa digestion. Comme le fruit n’est pas censé rester dans l’estomac aussi longtemps, une fois qu’il passera dans vos intestins, il fermentera et sécrétera du sucre puis de l’alcool. Ce phénomène s’appelle la fermentation.

Les médecins retrouvent des cas de personnes qui ne boivent presque pas voire pas du tout d’alcool et qui souffrent d’une cirrhose du foie ! C’est pourquoi les naturopathes conseillent, pour une digestion optimale, de manger les fruits hors des repas. Une heure avant le repas ou quatre heures après celui ci, consommé seul bien évidement. Cette astuce est très facile à mettre en place au quotidien, surtout une heure avant le repas, quand vous commencez à avoir l’appétit qui s’ouvre.

Vous pouvez à ce moment là manger les fruits de votre choix, ce qui vous permettra d’assouvir cette petite faim grimpante tout en vous assurant une digestion facile.

Le but de cet exemple était d’illustrer de façon pratique comment la naturopathie peut être appliquée au quotidien. Ainsi que de comprendre le raisonnement derrière les règles de la naturopathie.

 

 

 

Source* le palais savant


Axelle Monnier Réflexologue Énergéticienne et Naturopathe à Camaret sur Aigues dans le Vaucluse.

Consultation possible à domicile en réflexologie, énergétique , naturopathie et nutrition sur :

Camaret, Sérignan du comtat, Jonquiéres , Courthézon, Violés, Sainte-Cécile les vignes, Rochegude, Piolenc, Orange, Chateauneuf-du-pape, Sorgues, Bédarrides, Le pontet, Vedéne, Avignon.

06.82.75.22.15


 

More about Axellemonnier

Naturopathe Réflexologue Énergeticienne et Conseillère en Nutrition certifiée depuis 2012 Diplômée de l'Institut français des sciences de l'Homme IFSH 2016

Leave a Reply

Laisser un commentaire