L’échinacée

Une racine pour booster votre système immunitaire ! Découvrez l’échinacée.

Nous entrons dans une période propice aux rhumes, bronchites et sinusites… que de réjouissances !

Avez-vous pensé à stimuler votre système immunitaire ?

Aujourd’hui, il existe un panel extra-large de compléments alimentaires « booster » afin d’affronter l’hiver.

Aussi, plutôt que de vous proposer des complexes vous promettant monts et merveilles, revenons ensemble aux choses simples : les infusions et décoctions d’échinacée.

échinacée

Comment agit l’échinacée ?

Des études récentes sur l’échinacée confirment que la racine possède des propriétés immunomodulatrices, agissant sur l’activation des différentes cellules de l’immunité.

Cette action est due à la synergie des deux principales familles d’actifs de la racine, soit les alkylamides et les polysaccharides. De plus, ses propriétés anti-bactériennes et antivirales font de cette plante la plante majeure dans la prévention des infections ORL à répétition.

Tout l’hiver ou en cure ?

Nous préférerons les cures plutôt que l’utilisation en continue afin de ne pas sur-stimuler le système immunitaire, au risque de l’épuiser.

Ainsi, en prévention, une décoction d’échinacée (racine) matin et soir pendant 10 à 15 jours à répéter tous les mois durant la période hivernale, pourra vous aider à maintenir un système immunitaire alerte et prêt à vous défendre en cas de virus.

En curatif, c’est à dire dés l’apparition des premiers symptômes, la prise devra être augmenter à toutes les 2h durant les premières 48h puis à 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

La décoction d’échinacée

décoction

Pour faire une décoction :

Faites bouillir 1 g de racines, dans 250ml d’eau, pendant 10 minutes. (départ à froid)

Laissez reposer à couvert hors du feu, 5 minutes supplémentaires.

Filtrez puis consommez.

Associez l’échinacée à d’autres plantes en fonction de vos symptômes

Comme nous venons de le voir, l’échinacée va agir sur le système immunitaire. Aussi, lorsque le virus est installée, il est important de traiter les symptômes afin d’être rapidement soulager. Cela vous apportera un certain confort le temps que votre système immunitaire fasse son job.

Encombrement bronchique

Nous associerons l’échinacée au pin sylvestre afin d’agir sur la toux grasse. En effet, il est antiseptique, fluidifiant et expectorant.

pin

Le pin sylvestre se trouve sous forme de bourgeons et pourra donc être facilement incorporé à vos décoctions. Il peut être acheté en herboristerie ou ramassé par vos soin (plutôt vers février / mars mais attention, afin de préserver la nature on ne ramasse que ce dont on a besoin et plutôt sur les branches basses afin d’affaiblir au minimum l’arbre).

Dans le Vaucluse on trouve facilement du pin d’Alep puis un peu plus en altitude le pin sylvestre. Ces 2 types peuvent être utilisés.

Utilisation : Ajoutez 5 à 7g de bourgeons de pin à votre échinacée dans 250ml d’eau puis procédez à la décoction.

Toux sèche

Dans ce cas, nous utiliserons plutôt du plantain en association à notre échinacée.

plantain

Vous pourrez trouvez le plantain en herboristerie ou le ramasser en pleine nature si le coeur vous en dit. Il se trouve très facilement.

Vous utiliserez les feuilles et parties aériennes sous forme de décoction.

Utilisation : Ajoutez 5 à 7g de fleurs et parties aériennes de plantain à votre échinacée dans 250ml d’eau puis procédez à la décoction.

Vous pourrez aussi l’incorporer à vos salades puisque c’est une plante comestible au petit goût de champignon.

Sinusite

thym

Afin de dégager les sinus et fluidifier les sécrétions vous pouvez ajouter à votre décoction « bronche » (celle avec le pin), un peu de thym du jardin.

Et pour une décoction de choc, si vous avez sous la main des feuilles d’eucalyptus c’est le top.

Utilisation : Ajoutez 2 cuillères à café de thym et 2 cuillères à café d’eucalyptus à faire en décoction et comme vous aurez déjà, dans votre casserole, l’échinacée et le pin, doublez la quantité d’eau. Soit au total 500ml d’eau à porter à ébullition pendant 10minutes.

Si votre sinusite est plutôt d’origine allergique, associez le plantain ! Parfait anti-histaminique.

Vous voilà paré pour affronter l’hiver !

Comme vous avez pu le voir, il existe des tas d’alternatives afin de vous aider face aux maux de l’hiver.

Vous pouvez en retrouver plus encore sur le fascicule : http://www.axellemonnier.fr/renforcer-systeme-immunitaire-naturopathie/

Certaines de ces plantes, dont l’échinacée ne doivent pas être utilisés en cas de maladie auto-immune.

Pour la femme enceinte ou allaitante demandez conseil. Les plantes sont gorgées de principes actifs et ne doivent pas être utilisées n’importe comment, je suis à votre disposition en consultation au cabinet et via skype afin de répondre au lieu à vos besoins.

Prenez soin de vous!

On se retrouve sur les réseaux pour toutes les actu

facebook

instagram

More about Axellemonnier

Naturopathe Réflexologue Énergeticienne et Conseillère en Nutrition certifiée depuis 2012 Diplômée de l'Institut français des sciences de l'Homme IFSH 2016

Leave a Reply

Laisser un commentaire