L’Indice glycémique : IG bas / IG haut, et alors?

L’indice glycémique

Mieux comprendre pour moins faire d’erreurs!

L’indice glycémique est un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant leur ingestion. Il permet de comparer le pouvoir glycémiant de chaque aliment, mesuré directement lors de la digestion.

Les aliments à index glycémique bas (IG inférieur à 50) sont ceux qui font peu

grimper le taux de sucre de notre sang lors de leur digestion et assimilation. Ce sont en général les aliments peu transformés, qui sont très riches en fibres à l’effet « anti- glycémiant ». Et qui permettent la diffusion du sucre sur une plus longue période lors de la digestion, évitant ainsi les pics glycémiques.

Afin que notre organisme est un taux de glycémie constant, il est important d’éviter les pics glycémique.

Comment ça se passe dans notre corps?

Les pics glycémique entrainent la production de l’insuline. L’insuline va réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang).

Dans un premier temps : après l’absorption de glucose, l’organisme va
« déborder » d’énergie, sensation éphémère car l’insuline va devoir entrer en jeu afin de faire baisser la glycémie. Le taux de sucre dans le sang devant rester constant. (Lorsque l’insuline ne fait plus son travail correctement et que le taux de glucose dans le sang ne diminue pas suffisamment on parle de Diabète).

Une fois que l’insuline à jouer correctement son rôle, le taux de glucose diminue et provoque une baisse d’énergie. On le remarque fréquemment après un petit déjeuné sucré, où pendant 1H30 – 2H nous avons la « pêche » et vient ensuite le « coup de pompe » qui entraine fatigue et envie de grignoter. C’est tout simplement notre corps qui réclame du sucre.

Et où va ce glucose?

L’insuline va faire diminuer le taux de glucose dans le sang. Elle va donner un peu de celui ci aux cellules de notre organisme et le reste …. va être stocké !

Chez la femme, souvent le glucose se voit stocké au niveau des adipocytes de la sangle abdominale.

L’intérêt de faire attention aux sucres dans notre alimentation

Vous l’aurez compris, notre but est d’éviter les brusques pics d’insuline dus à une trop forte glycémie.

En apportant une alimentation avec un Indice glycémique bas mais constant, nous évitons les pics glycémique et ainsi permettons d’une part d’assurer un approvisionnement correct d’énergie à nos cellules et diminuons grandement l’effet « stockage » au niveau des adipocytes.

Les aliments à IG bas sont donc les aliments à privilégier puisqu’ils apporteront du glucose sur une durée plus longue que les aliments à IG haut qui feront brusquement augmenter la glycémie.

Tous les légumes verts, les viandes, poissons, oeufs ont un indice glycémique bas, contrairement aux sucres, céréales et produits transformés.

Pour en savoir plus, et consulter le tableau comparatif des aliments classés par catégorie et selon leur IG :

Télécharger le PDF  

****

 


Axelle MONNIER NATUROPATHE VAUCLUSE

06.82.75.22.15


 

More about Axellemonnier

Naturopathe Réflexologue Énergeticienne et Conseillère en Nutrition certifiée depuis 2012 Diplômée de l'Institut français des sciences de l'Homme IFSH 2016

Leave a Reply

Laisser un commentaire